mardi 28 juin 2016

Découverte de la campagne du Wiltshire : Devizes et Lacock


Dans le triangle Bath - Reading - Salisbury se trouve une des régions qui a énormément a offrir aux amoureux de vieilles pierres : Le Wiltshire. Plein de vieux villages pittoresques et de petites villes charmantes qui attirent beaucoup de touristes mais qui arrivent tout de même a conserver une certaine authenticité.

J'inclus dans ce lot la ville de Devizes et l'abbaye/village de Lacock.

Devizes est une très vieille ville qui possède un marché depuis le Moyen-Age. La ville est  vivante, avec ses petites boutiques dans les rues médiévales. La brasserie Wadworth se trouve en plein centre ville et possède quasiment tous les pubs de la ville, dont elle délivre les fûts de bières toujours à l'aide de chariots tirés par des chevaux. 

Le point central de ma journée dans cette région: la magnifique abbaye de Lacock. 
Elle est située au milieu des champs (remplis de moutons) et donne une superbe image bucolique. Mais lorsque l'on rentre à l'intérieur, on peut constater de la puissance et la richesse de ses occupants successifs.  Henri VII l'a confisqué à l'ordre de nonnes auxquelles l'abbaye appartenait pour la vendre à l'un de ses pote : Talbot.

Elle est ensuite restée dans la famille qui la retapera au fur et à mesure des siècles. Pour finalement arriver à cet ensemble de bâtiments collés les uns aux autres, éclectiques mais fonctionnants étrangement en harmonie. Un des derniers occupants sera un des pères de la photographie : Mr Willian Henry Fox Talbot.

Les jardins sont gigantesques et magnifiques, le coin des roses est particulièrement romantique, caché au fond du jardin. 

     




 Centre villes de Devizes, avec sa statue sur la place, ses rues médievales et la brasserie Wadworth.












 Jusqu'a présent cet été nous a offert plus de pluie qu'autre chose donc tout pousse.








 L'intérieur de l'abbaye, qui a servit de lieu de tournage pour Harry Potter I




 Lorsque l'on sort de l'abbaye pour entrer dans le manoir de la famille Talbot.





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire